NEB_PCR_Header

Amplification d’ADN / PCR & qPCR

L’étude de gènes individuels ou de régions d’ADN d’intérêt nécessite généralement une quantité importante d’acides nucléiques. Plutôt que d’isoler l’ADN cible à partir d’un grand nombre de cellules, il est souvent plus judicieux de générer de nombreuses copies à partir d’une matrice d’ADN ou d’ARNm, à l’aide d’une méthode d’amplification in vitro.

La réaction en chaîne par polymérase (PCR) étant la technique d’amplification d’ADN la plus répandue en biologie moléculaire, NEB propose une vaste gamme de polymérases destinées à cette méthode puissante. Première entreprise à commercialiser la Taq ADN polymérase sur le marché de la recherche et à découvrir une ADN polymérase haute fidélité stable dans les conditions de la PCR, NEB dispose d’une longue expérience dans le développement d’outils de PCR fiables et pratiques. Cet engagement s’est poursuivi avec le développement de deux nouvelles ADN polymérases : OneTaq®, pour une PCR robuste en routine, et la Q5® High-Fidelity DNA Polymerase, pour une PCR robuste et ultrafidèle (> 100 fois plus que la Taq polymérase). Ces deux gammes de produits ont été conçues pour prendre en charge diverses matrices complexes, sans perte de performance sur les cibles riches en AT ou en GC. Certaines polymérases de NEB, notamment OneTaq, Taq et Q5, bénéficient également d’une technologie hot start innovante, qui repose sur un aptamère et ne nécessite pas d’étape d’activation séparée.

Malgré son omniprésence, la PCR n’est pas forcément adaptée à tous les besoins d’amplification. Pour les applications de diagnostic, notamment au point of care, les méthodes d’amplification isotherme de séquences spécifiques ne nécessitant pas de thermocyclage sont particulièrement utiles. Au lieu d’utiliser la température pour séparer les deux brins d’un ADN bicaténaire, ces techniques emploient généralement une ADN polymérase à activité de déplacement de brin, telle que la Bst DNA Polymerase, Large Fragment. Afin de pallier certaines limites des techniques d’amplification isotherme actuelles, NEB a développé une Bst ADN polymérase de nouvelle génération, Bst 2.0, ainsi qu’une version WarmStart™ de cette enzyme améliorée, qui permet de préparer la réaction à température ambiante tout en étant pleinement active à des températures supérieures à 50 °C.

Les molécules d’ARN peuvent également être détectées et manipulées par amplification à l’aide de transcriptases inverses (RT), qui sont des ADN polymérases ARN-dépendantes. Les transcriptases inverses synthétisent un brin d’ADN complémentaire à la matrice d’ARN initiale, ou ADNc, qui peut ensuite être amplifié par PCR ou les méthodes isothermes décrites ci-dessus.

Plus d’informations disponibles dans la section Ressources Techniques ou sur neb.com